0

Solo entrepreneur ou l’aventure individuelle en entrepreneuriat

Le secteur de l’entrepreneuriat se développe de plus en plus chaque année. Le nombre croissant des start-up en témoigne. Plusieurs d’entre eux sont gérés par des solo entrepreneurs. Se mettre à son compte, qu’est ce que cela implique en réalité. Que peut-on espérer comme avantage et quels sont les désagréments auxquels il faudra faire face ? notre article a un peu approfondi le sujet.

Qu’est ce qu’un solo entrepreneur

Le solo entrepreneur est une personne physique qui a décidé de monter seul son entreprise. Pour ce faire il a le choix entre la création d’une entreprise individuelle ou d’une société unipersonnelle. En choisissant la première option, l’entrepreneur adopte le cadre juridique le plus simple, celui qui n’engage que sa personne, lui conférant une totale liberté dans ses décisions. La seconde option, la société unipersonnelle peut, elle aussi être créée par une seule personne, mais diffère de la première par sa forme juridique. En effet, le terme société implique la création d’une personne morale.

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les différents statuts sont régis par des plafonds. Le développement des activités de l’entreprise peut l’amener à adopter des statuts plus adaptés pour rester en règle vis à vis des lois françaises.

Les points positifs à être solo entrepreneur

La gestion d’une entreprise comme le souligne Tsilavo Ranarison, CEO de la société NextHope Madagascar est tout à fait faisable par une seule personne. Parmi les grandes sociétés, plusieurs ont commencé par le statut d’entreprise individuelle.

Gérer seul les affaires permet d’être proche de sa clientèle. Cela représente un avantage certain du fait que les clients se sentent écoutés et compris. Dans ce genre de contexte, ils sont généralement fidèles et parlent autour d’eux de la qualité des services.

Du point de vue économique, l’entrepreneur solo engage peu de finance dans le démarrage de son affaire. La vente en ligne est un excellent exemple, car il n’y a pas besoin d’engager des coûts de location d’entrepôts ou de bureaux.

Par ailleurs, l’entrepreneur solo peut gérer seul sa comptabilité et surtout il est seul à prendre les décisions quant aux investissements et autres actions pour son entreprise.

Quelques désagrément dû au fait d’être seul aux commandes

Réussir la création d’une entreprise est très gratifiante. Quand celle-ci commence à se développer, il peut arriver que l’entrepreneur se sente dépassé par les évènements. La gestion des stocks, des commandes, de la trésorerie sans oublier les achats et les démarches avec les fournisseurs. Mais on peut s’aider d’outils de gestion efficaces et moderne tel que le logiciel Odoo ERP. L’adoption de ce genre d’outil participe à réduire le temps consacré au travail. Plusieurs solo entrepreneurs se plaignent de ne plus avoir de vie sociale et encore moins de vie de famille.

Au final, entreprendre en solo n’est pas impossible. Avant de se lancer, il ne faut seulement pas oublier de se renseigner sur les meilleures options par rapport au statut de l’entreprise et ne pas oublier de se projeter sur quelques années.

Solo entrepreneur ou l’aventure individuelle en entrepreneuriat
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.