Comment devenir auto entrepreneur ?

Le statut auto entrepreneur est un statut de plus en plus convoité par sa simplicité de création, sa gestion simple concernant les différentes formalités par rapport à d'autres formes juridiques plus complexes, ou encore l'assurance de ne pas prendre trop de risques pour commencer une activité en tant qu'indépendant.

Quelles professions pour être auto entrepreneur ?

Être auto-entrepreneur (micro entreprise) n'est pas forcément fait pour tout le monde. La gestion simplifiée du statut donne des inconvéniants selon son utilisation.

En effet, déduire des frais en tant qu'auto entrepreneur (exemple: frais d'achat de matériel, sous-traitance, embauche de salariés, etc...) est impossible. Vous paierez donc des charges sur vos frais réels, et, sans faire une marge assez haute, vous risquez de perdre de l'argent à vendre de la marchandise ou des prestations en cas de frais conséquents.

N'hésitez pas à faire une étude de marché selon l'activité dans laquelle vous souhaitez vous lancer une fois que vous connaîtrez le fonctionnement global d'une micro entreprise.

Attention: Certaines activités sont règlementées et nécessitent un diplôme reconnu par l'état afin de pouvoir exercer. Devenir auto entrepreneur n'est donc pas forcément à la portée de tout le monde selon l'activité que vous souhaitez faire. La liste des activités règlementées pour les auto entrepreneurs est disponible sur le site du gouvernement.

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Créer une micro entreprise et ainsi, devenir auto entrepreneur est très simple. Les démarches sont simplifiées, et il suffira de remplir un formulaire afin de déclarer l'ouverture de son auto entreprise. Vous recevrez votre numéro de SIRET sous quelques jours seulement (comptez en moyenne selon la région entre 5 et 20 jours).

Le formulaire à remplir est le formulaire P0 pour auto entrepreneur. Vous pourrez le trouver grâce à une simple recherche sur internet. Cette déclaration est transmise par internet directement au CFE compétent (Centre de Formalité des Entreprises) selon votre activité.

Une fois votre déclaration faîte, vous aurez droit sous quelques jours et par courrier les informations telles que votre numéro de SIRET, code APE, un extrait d'immatriculation, etc...

Les auto entrepreneurs ont, comme toutes autres formes juridiques et ce, pour n'importe quelles activités exercées un numéro d'identification (le SIRET) délivré par le CFE compétent. Chaque activité nécessite une déclaration de chiffre d'affaires mensuelle ou trimestrielle (selon le choix que vous aurez fait), et ce, même si vous avez un chiffre d'affaires à zéro sous peine de pénalités et d'amendes. La création d'une auto entreprise n'est donc pas à prendre à la légère, et même si cela reste simple, il vaut mieux bien réfléchir avant.

Considérez toujours que même si ce n'est qu'une auto entreprise et que vous êtes "seulement" micro entrepreneur, ce statut est une forme légale pour travailler et nécessitera de tenir une comptabilité à jour à tout moment dès lors de sa création. Les formalités s'accompagnant, vous vous poserez souvent des questions (Comment remplir ce document ? Comment faire une facture ? etc...).

Il existe des formations dédiées pour les auto entrepreneurs (ainsi que pour toute entreprise) afin d'avoir des bases sur la gestion pour éviter toute erreur par la suite.

Devenir auto entrepreneur nécessite des déclarations régulières peu importe le régime. Ces démarches seront à faire régulièrement grâce aux services disponibles majoritairement sur internet. Ces services permettront de simplifier vos différentes tâches (impôt, assurance, guide, déclaration, il existe des services en ligne pour à peu près tout désormais).

Quel régime pour le statut de micro entrepreneur ?

Une fois votre inscription faîte, vous serez soumis au régime micro social. Vous pouvez aussi opter pour le prélèvement libératoire d'impôt sur le revenu.

En tant qu'auto entrepreneur, votre régime social est celui des indépendants : la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants).

Quels sont les risques d'être auto entrepreneur ?

Être en micro entreprise comporte très peu de risques. En effet, les seules cotisations sociales et charges à verser sont en fonction de votre chiffre d'affaires. Si vous avez un chiffre d'affaires à zéro euros, vous ne payez aucune charge (du moins aucune cotisation).

Attention quand même aux autres charges : CFE (Cotisation Foncière des Entreprises), IR (Impôts sur le revenu), assurances professionnelles, charges fixes (exemple: abonnements, locaux professionnels, etc...).

Le meilleur conseil est de bien étuder en faisant une étude de marché, estimer les débuts d'activité, la rentabilité afin d'avoir de quoi vivre tout en sachant que le statut d'auto entrepreneur est assez précaire.

Précaire, car vous ne cotisez pas pour le chômage par exemple. En cas d'interruption de votre activité du jour au lendemain, vous vous retrouverez sans aucun revenus.

Les auto entrepreneurs connaissent bien cela, et il peut être utile se souscrire à une prévoyance pour auto entrepreneurs ne serait-ce que pour toucher des indémnités journalières en cas d'arrêt maladie. Ces prévoyances sont parfois assez chères, mais permettent au moins de ne pas se retrouver sans revenus en cas de problème. N'hésitez pas à contacter différentes mutuelles prévoyance pour auto entrepreneurs et comparer les différents devis.

Être auto entrepreneur et salarié, c'est possible !

Combiner auto entrepreneur et votre travail actuel en tant que salarié, c'est possible, et conseillé si vous n'avez pas assez de recul pour estimer de façon réelle votre chiffre d'affaires.

Certaines limites existent néanmoins pour certains cas: Certaines activités sont exclues pour faire le cumul salarié et auto entrepreneur comme par exemple les professions médiales, avocat, etc...)

Il faut aussi penser à avoir l'accord de son employeur, et ne pas oublier certaines règles assez simples:

Attention : Un manquement aux règles peut conduire votre employeur à vous licencier, et même vous réclamer des dommages et intérêts selon les préjudices pour l'entreprise à laquelle vous êtes salarié.

Veuillez donc à respecter ces règles, et n'hésitez pas à demander à votre employeur afin d'avoir plus d'informations.

Aide à la création d'entreprise

Différentes aides vous sont proposées pour la création d'une auto entreprise. N'hésitez pas à bien vous renseigner sur ces aides ainsi que ce dont vous avez besoin afin d'en bénéficier. L'aide la plus courant est l'ACRE.

C'est un dispositif d'exonération de charges partielle, vous permettant, la première année de payer 50% des charges et cotisations.

Aides de Pôle Emploi: Le maintient ppartiel de vos allocations d'assurance chômage ou le versement de vos allocations sous forme de capital (ARCE, à ne pas confondre avec l'ACRE énoncé ci-dessus) peuvent être obtenue selon certaines conditions. Rapprochez vous de l'établissement dont vous dépendez pour plus d'informations.

AGEFIPH : C'est une aide pour les demandeurs d'emploi reconnus travailleurs handicappés créant une entreprise.

Organismes de prêts : Des prêts peuvent être accordés en fonction de votre projet, mais chaque gestionnaire fixe ses conditions pour une acceptation. Pour obtenir un prêt, il faut impérativement avoir fait une étude de marché, et présenter des solutions viables afin que l'établissement ai confiance en votre projet et accepte de vous prêter une somme pour pouvoir démarrer et avancer dans le temps.

Comment déclarer ses charges en auto-entreprise ?

Déclarer ses charges en auto-entreprise est assez simple. Il suffit de posséder un compte sur le site de l'URSSAF et d'effectuer vos déclarations mensuellement ou trimestriellement. Vos charges sociales et cotisations seront prélevée selon le mandat de paiement choisi dans la configuration de votre compte. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre article sur les charges d'une micro entreprise.

Qu'est-ce-que l'URSSAF ?

L'URSSAF est l'Union de Recouvrement pour la Sécurité Sociale et les Allocations Familiales. C'est un organisme officiel consistant à recouvrer les cotisations et autres contributions sociales.

Créer un compte gratuitement

Clients Devis Factures Avoirs Comptabilité Contrats Statistiques Rendez-vous Tâches
Créer un compte entreprise